Les archives de Bienvenue chez moi enfin en ligne

Chose promise chose due !

Les archives de Bienvenue chez moi, mon ancien blog, sont désormais disponibles. Tous les commentaires et articles ont étaient restaurés. Vous y trouverez un grand nombre de tutoriels pour Ubuntu et Linux en général ainsi que les anciennes version de Easy Ubuntu, des modules pour PunBB, et des billets traitant de programmation (PHP, Python, DokuWiki, …).

Bienvenue chez moi c’est plus de 100 billets et de 15 000 commentaires, c’est quelques premières pages de Digg, et ce fut une partie de moi pendant un certain temps !

Google héberge gratuitement vos applications web !

Google a annoncé ce matin la disponibilité de App Engine. App Engine c’est à la fois un framework web Python et une solution d’hébergement “scalable” sur l’infrastructure de Google. L’offre de base est gratuite, propose 500 Mo d’espace disque et assez de bande passante comme de temps CPU pour un site à 5 millions de pages vues par mois.

Logo de Google App Engine

Le SDK est libre et gratuitement téléchargeable, il semble basé sur Django. Comme toujours chez Google, la documentation est claire et complète, et une importante logithèque est déjà disponible.

Cerise sur le gâteau, 10 000 développeurs ont pus obtenir gratuitement un compte fonctionnel dès ce matin. Comme lors du lancement de Gmail, Google fait monter le buzz en nous promet une nouvelle vague de comptes prochainement !

Que devient Easy Ubuntu ?

Vous vous en souvenez certainement, il y a quelques années maintenant j’avais publié un petit logiciel qui eu un grand succès : Easy Ubuntu.

Easy Ubuntu servait à configurer automatiquement Ubuntu et à y installer les logiciels nécessaires à son utilisation courante (Flash, Java, codecs audio et vidéo, …). Il a participé à la démocratisation de cette distribution et a permis à un grand nombre de personnes de franchir le pas vers GNU/Linux.

Aujourd’hui, Ubuntu a évolué et Easy Ubuntu n’a plus aucune raison d’être. La distribution inclus désormais des utilitaires très “user friendly” qui permettent de récupérer et d’installer les modules propriétaires mais utiles par elle même.

Pourtant, de nombreuses requêtes arrivent toujours sur ce blog en provenances de recherches telles que “télécharger Easy Ubuntu”.

La première version, écrite en Bash et utilisant Zenity pour l’interface est toujours disponible dans les archives de mon ancien blog. (On y trouve aussi des scripts PHP et quelques mods pour PunBB et XOOPS sur lesquels je reviendrais peut-être ultérieurement.) Elle ne fonctionne que sur les veilles version d’Ubuntu (Warty, Breezy).

Capture d'écran d'Easy Ubuntu

J’avais ensuite ré-écrit entièrement le logiciel en Python / Glade pour qu’il soit plus stable et performant puis m’étais retiré du projet par manque de temps. Il avait été repris par une équipe de passionnés. À l’époque, nous avions créé un site internet pour Easy Ubuntu. Les archives de la version Python sont toujours disponible sur celui-ci.

Ce fût la fin de mon aventure avec Easy Ubuntu, mais pas celle avec Ubuntu. J’ai ensuite conçu Conceal, un gestionnaire de dossiers chiffrés pour GNU/Linux en général et Ubuntu en particulier, lors du Summer of Code 2007. J’ai du le mettre en demeure au cours de cette année suite à un emploi du temps chargé mais je reprend son développement. Une nouvelle version sortira très prochainement !

Bien postuler au Google Summer of Code 2008

Cette année encore, Google propose le Summer of Code ! Ce programme offre une bourse de l’ordre 4 000 $ à des étudiants pour qu’ils participent à des projets Open Source pendant leurs vacances. Fort de mon expérience de l’édition passée, je vais tenter de vous expliquer comment être sélectionner et mener à bien votre projet.

En attendant les sélections

Du 3 au 12 mars, des organisations éditrices de logiciels et de projets Open Source se proposeront à Google pour bénéficier du programme. Celles qui seront sélectionnées assigneront des tuteurs aux étudiants du programme afin de les aider à s’intégrer au projet et de leur fournir un support technique.

Du 24 au 31 mars ce sera au tour des étudiants de proposer leurs projets. En attendant, c’est une bonne idée de consulter la liste des organisations retenues lors de l’édition précédente. Il y a de grandes chances pour que la liste de cette année y soit similaire. Les mastodontes du libre que sont Apache, Debian, Widimedia ou GNOME feront parti à coup sur des heureux élus… et nombre de prétendants au soutien de Mountain View tiennent une liste de projets nécessaires à leur évolution sur leur wiki.

Il faut savoir que se sont les organisations retenues (et non Google) qui sélectionnent les étudiants. Commencez à rédiger votre projet en vous inspirant de ceux proposés sur les sites des organisations sans attendre ! Mais surtout établissez un projet réalisable, sans sur-estimer vos compétences. Pour obtenir l’argent, il faudra que vous le terminiez et qu’il passe les deux évaluations intermédiaire de votre tuteur. Choisissez un domaine dans lequel vous êtes à l’aise, ce n’est pas pendant le Summer of Code que vous apprendrez un langage ! Si possible participez à un projet dont vous connaissez déjà l’architecture technique.

Profitez également du temps restant pour prendre contact avec l’organisation avec laquelle vous désirez travailler. Les tuteurs sélectionneront plus facilement quelqu’un dont ils ont déjà entendu parler ou mieux d’investi dans la communauté. Si vous êtes un parfait inconnu qui débarque le dernier jour avec un projet tout sauf imprégné de l’esprit de l’organisation, vos chances seront bien moindres… Les forums, les canaux IRC et les listes de diffusion sont les meilleurs moyens d’instaurer le contact avec la communauté !

Une fois sélectionné

Vous voici parti pour un été à la lumière de votre écran ! Un été c’est court et il va falloir avancer vite. Lors de l’élaboration de votre projet, vous aurez établi un planning : tenez-y vous !

Tout au long de votre projet, il est important d’entretenir des relations régulières avec votre mentor, si possible détaillez lui votre avancement plusieurs fois par jours. Ce n’est que comme ça qu’il pourra rapidement vous ré-orienter dans la bonne direction et qu’il se rendra compte de votre investissement dans le projet. Gardez toujours à l’esprit qu’outre le fait de participer à au développement d’un projet Open Source, l’objectif est que votre tuteur valide les deux évaluations afin que vous obteniez la bourse tant convoitée.

Ne négligez pas non plus le feedback de la communauté. Mettre en place un blog ou vous relaterez les avancées de votre projet et ou vous annoncerez ces versions bêta semble une bonne idée. Le public regorge de bonne idées et plus vous aurez de testeurs, plus facilement vous découvrirez les bugs !