Venez défier ma brute !

La brute c’est le nouveau buzzgame de Motion Twin, et c’est très drole !

Créez votre avatar, gagnez de l’expérience en combattant des adversaires et en invitant des “disciples” !

Et quand votre personnage se repose, vous pouvez revoir les combats célèbres !

Via NiKo !

[MDJ] DJ Medhi – Signatune

Ce clip tourné à Lens est de Kourtrajmé, co-auteurs de Stress avec Justice.

Google héberge gratuitement vos applications web !

Google a annoncé ce matin la disponibilité de App Engine. App Engine c’est à la fois un framework web Python et une solution d’hébergement “scalable” sur l’infrastructure de Google. L’offre de base est gratuite, propose 500 Mo d’espace disque et assez de bande passante comme de temps CPU pour un site à 5 millions de pages vues par mois.

Logo de Google App Engine

Le SDK est libre et gratuitement téléchargeable, il semble basé sur Django. Comme toujours chez Google, la documentation est claire et complète, et une importante logithèque est déjà disponible.

Cerise sur le gâteau, 10 000 développeurs ont pus obtenir gratuitement un compte fonctionnel dès ce matin. Comme lors du lancement de Gmail, Google fait monter le buzz en nous promet une nouvelle vague de comptes prochainement !

Plugin Scoopeo pour WordPress v0.3

Voici une nouvelle version de mon plugin qui permet d’intégrer Scoopeo à WordPress. Au programme :

  • Affichage des commentaires dans l’ordre chronologique
  • Suppression des erreurs et des en-têtes inutiles lorsqu’il n’y a pas de commentaires Scoopeo associés à une page
  • Affichage des dates en français
  • Lien vers la page de l’auteur du commentaire

Télécharger le plugin Scoopeo pour WordPress version 0.3

Premier programme avec Android

Le kit de développement de Google Android désormais installé, commençons à coder ! L’objectif de cet article est de découvrir les bases de la programmation et de l’exécution de programmes pour Android. Il nécessite de maitriser la programmation en Java et de connaitre les rudiments du fonctionnement d’Eclipse.

Plugin Android pour Eclipse

Lançons Eclipse et créons un nouveau projet Android. Nous le nommerons Hello. Le package, dont le nom respectera les conventions Java, sera pour notre example net.lapinblanc.android.hello. Hello sera également l’Activity Name. L’Activity Name est simplement le nom de la classe principale du programme qui dérivera de la classe Activity d’Android. C’est simplement une classe exécutable. Application Name est le nom de votre application telle qu’elle apparaitra pour l’utilisateur.

Interface graphique par programmation

Modifions maintenant notre programme pour lui faire afficher un texte de bienvenue. Il est nécessaire de créer une interface simpliste afin d’afficher quelque chose. Modifions la classe autogérée Hello pour qu’elle ressemble à ceci :

Android propose un grand nombre de “widgets”. Vous pourrez très simplement utiliser les classiques boutons, listes déroulantes, mais aussi des horloges, des sélecteurs de date et même des galerie photos et des afficheurs de vidéo !

Notre programme écrit, lançons-le depuis l’émulateur fourni. Il faudra créer une nouvelle configuration Eclipse. Cliquez sur la flèche verte et choisissez Open Run Dialog. Choisissez comme type Android Application, nommez votre application, indiquez le package et le même nom de projet que vous avez entrez un peu plus haut. C’est parti, l’émulateur doit se lancer et afficher notre magnifique programme.

Interface graphique par fichier XML

Nous avons créé notre sommaire interface graphique entièrement dans le code source Java. Une approche plus moderne, popularisée par Glade, est de décrire l’interface graphique dans un fichier XML. Ce dernier sera lu par le programme et l’interface graphique sera automatiquement générée en conséquence. Il devient ainsi beaucoup plus facile de modifier et de faire évoluer une interface graphique déjà existante.

Android offre cette fonctionnalité par défaut.

Notre Hello World est cette fois-ci déjà généré par Eclipse !
Restaurons la classe par défaut :

Intéressons nous au fichier res/layout/main.xml, c’est dans celui-ci qu’est décrit notre interface. C’est l’attribut text de la balise TextView qui permet de spécifier ce qui sera affiché à l’écran.

Bonjour Android !

Il existe plusieurs type de layouts, ils permettent d’agencer les objets à l’écran comme bon vous semble. Les principaux sont le LinearLayout, qui affiche les éléments de manière horizontale ou verticale, le RelativeLayout qui permet de placer les élements les uns par rapport aux autres (la boite de texte doit être à droite du bouton OK et en-dessous du label de bienvenu…), le TabularLayout qui agence les éléments de manière tabulaire ou encore le FrameLayout qui permet d’afficher plusieurs layouts au sein d’un seul. Pour de plus amples informations, référez-vous au tableau récapitulatif des différents layouts. Il est assez explicite.

Le fichier R.java, qu’il ne faut pas modifier, gère les liens entre le code source Java et le fichier XML de description d’interface.

Amusez-vous à modifier le fichier XML puis cliquez sur Run pour voir le résultat. Dans le prochain article nous attaquerons les choses sérieuses : nous commencerons enfin la réalisation de notre lecteur de flux RSS pour Android avec la partie base de donnée intégrée !

Plugin pour intégrer Scoopeo à votre blog WordPress

Scoopeo, c’est le plus populaire des digg-like francophone. Scoopeo est un aggrégateur de liens. Ceux-ci sont classés suivant les votes des visiteurs. Le site permet également de poster des commentaires à propos des pages publiées.

C’est une pratique répandue chez les blogueurs de faire apparaître leurs articles sur les sites webs sociaux tels que Scoopeo, Blogasty ou encore Wikio. C’est une manière efficace de leurs assurer une forte visibilité et de générer du traffic sur leur blog.

J’ai développé un plugin pour WordPress, un moteur de blog très répandu qui permet :

  • De voir le nombre de “clic” et de voter directement depuis les articles publiés
  • De rappatrier les commentaires postés à propos de vos articles sur Scoopeo à la suite des commentaires classiques

Ce plugin permet de maximiser le nombre de votes reçus pour vos articles, car vos visiteurs peuvent voter simplement même s’ils ne sont pas arrivés sur la page depuis Scoopeo. Il rapatrie également tout le contenu associé à votre article (les commentaires Scoopeo), tous les visiteurs pouvant ainsi en profiter.

Note : le plugin existe désormais en version 0.3.

Télécharger le plugin d’intégration de Scoopeo à WordPress

Installation

  1. Décompressez le fichier scoopeo-0.2.zip
  2. Transférez le fichier scoopeo.php dans le répertoire wp-content/plugins
  3. Activez le plugin depuis le menu Plugins du Tableau de bord
  4. Placez <?php the_scoopeo_clicker (); ?> dans vos templates pour afficher le clicker. Par exemple après <?php the_content('» Lire la suite...'); ?> dans index.php et single.php (Modèle de l’index principal et Article seul depuis l’éditeur de thème).
  5. Placez <?php the_scoopeo_comments (); ?> dans vos templates pour afficher les commentaires postés sur Scoopeo. Par exemple après <?php if ('open' == $post-> comment_status) : ?> dans comments.php (Commentaires depuis l’éditeur de thème).

C’est tout, le plugin est installé !

Todo :

  • Convertir les dates du format RSS au format français
  • Trouver le lien pour répondre sur Scoopeo
  • Récupérer les “alt url”

Notes :